M’éloigner de mes parents

.

« Cela me rend triste et des fois je pleure en réalisant à quel point tout était plus facile quand on était plus jeune »        

Louis 

Je viens d’avoir 13 ans et je m’appelle Louis. J’ai souvent déménagé et changé d’école pendant mon cheminement au primaire. J’ai fréquenté quatre écoles au total et ces changements rapides m’ont un peu empêché de trouver de bons amis à l’exception de quelques-uns en cinquième et sixième année.

J’étais donc très proche de mes parents et on était souvent ensemble. Quand je suis arrivé au secondaire, j’ai réalisé à quel point la vie allait vite et que, tranquillement, je m’éloignais de plus en plus de mes parents. Cela me rend triste et des fois je pleure en réalisant à quel point tout était plus facile qu’en on était plus jeune, la façon dont on se foutait de la perception des autres par rapport à nous nous! C’était mon histoire!

 

~  Réponse de Frédérique

 

Ce que j’aime de l’histoire de Louis, c’est qu’elle est loin d’être terminée. Elle n’a pas de fin heureuse ou forcée, c’est tout simplement une prise de conscience, un besoin de partager ce qu’il vit présentement. Il a eu le courage de transposer ses émotions sur papier et ça l’aidera peut-être à se sentir mieux.

 

À mon tour de te répondre Louis :

 

J’espère que partager ton histoire de la sorte te permettra de te sentir moins seul et d’avoir envie de parler à tes parents de la façon dont tu te sens, de tes questionnements. C’est difficile, en tant qu’adolescent, de se sentir incompris et isolé, surtout si tu as l’impression de t’éloigner de tes plus grands confidents. Mais avec du temps, et parfois un peu d’aide, il est possible de retrouver la belle complicité avec ses parents / La simplicité de la relation parent-enfant. Merci pour ton beau témoignage !

1 Comment
  • Patrick Mercier says:

    Si je peux me permettre une réponse….parfois, Louis, l’éloignement n’est que temporaire. Pas tant parce que l’on vieillit et que l’on a le sentiment que nos parents ne nous comprennent pas mais plutôt parce que NOUS-MÊMES, on ne se comprend pas et on cherche encore notre place. C’est juste que parfois, on ne sait pas trop comment aborder le sujet entre parent et ado. Tu constateras en vieillissant que ce rapprochement se fera à nouveau mais de différentes façons. Tes parents seront toujours là pour toi. Ça parait niaiseux, dit comme ça, mais prends le temps de cheminer dans ton adolescence, de trouver ta place; de trouver ton identité. Cela t’aidera beaucoup et par le fait même, tu constateras un retour progressif à la normale avec tes parents. #FaisLePourToi 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Skip to toolbar