Ça va aller

.

« Des fois, on a besoin de l’entendre de quelqu’un d’autre pour y croire. »

Quand on est pris dans un tourbillon de négatif, qu’on a l’impression que ça ne finira jamais de «mal aller» et qu’on a de la difficulté à voir clair, c’est rassurant de se faire rappeler qu’on peut s’en sortir. C’est difficile de se convaincre qu’on est capable de surmonter les obstacles lorsqu’on est trop préoccupé à les analyser et à en faire des montagnes.

C’est comme le câlin dont on avait besoin lorsqu’on était enfant et qu’on venait de se blesser.

C’est la petite tape dans le dos pour nous encourager qui n’est jamais de trop.

C’est cette petite voix qui te permettra de prendre l’autobus le matin sans peur de te faire dévisager en te rendant à ton siège.

C’est elle qui te permettra de garder la tête haute lorsque tu traverseras la cafétéria avec ton cabaret, à la recherche d’une place où t’asseoir.

C’est la petite voix qui calmera ton cœur qui s’emballe avant cette présentation orale ou cette audition.

C’est elle qui agira comme un baume sur ton mal lorsque tu auras l’impression que ton monde s’écroule après un échec ou une déception.

C’est la pensée qui te poussera à avancer même si la peur te freine dans ton élan.

C’est elle qui t’aidera à dépasser tes limites, mais aussi qui te rappellera de te calmer et te prendre du temps pour toi.

C’est la petite voix qui t’aidera à te relever après être tombé.

C’est elle qui te fera réaliser que les choses qui t’ont blessé t’ont aussi permis de devenir qui tu es.

J’espère qu’au moment où tu liras ces mots, je serai la petite voix qui te rassurera et qui t’aidera à y croire.

Pour vrai.

 

Ça va aller.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Skip to toolbar